8 C
Courbevoie
mardi 18 janvier 2022
- Publicité -

Le département des Hauts-de-Seine obtient le label « Relations fournisseurs et achats responsables »

La collectivité s’est vue attribuer en décembre dernier le label « Relations fournisseurs et achats responsables ».

Le département des Hauts-de-Seine a terminé l’année avec un nouveau label. Le 17 décembre dernier, le Comité d’attribution du label « Relations Fournisseurs et Achats Responsables » a décidé d’attribuer à « l’unanimité et sans réserve » au département des Hauts-de-Seine où est implanté La Défense le label « Relations Fournisseurs et Achats Responsables » (RFAR). Ce label récompense les entreprises ou entités publiques françaises ayant fait la preuve de relations durables et équilibrées avec leurs fournisseurs.

Ce Label s’inscrit dans le prolongement de la démarche engagée depuis 2010 par le Médiateur des entreprises et le Conseil National des Achats, au travers de la création de la Charte Relations fournisseurs responsables, qui compte aujourd’hui plus de 2 000 signataires, rassemblés autour de dix engagements phares.

Le référentiel est élaboré à partir de la norme ISO 20400 « Achats responsables ». Premier et seul label reconnu par l’État en matière d’achats responsables, il est remis pour une durée de trois ans, avec une vérification annuelle sur les questions majeures et le respect du plan de progrès.

« Cette attribution confirme l’engagement de longue date pris par le département des Hauts-de-Seine sur le plan de la qualité de ses relations avec les fournisseurs. Ce nouveau label est en effet le prolongement du label « Relations fournisseurs responsables » que le Département fut la 1ère collectivité locale à obtenir en 2017 », se félicite le département dans son communiqué.

Avec l’obtention de ce label, le département dit vouloir « amplifier sa démarche d’ouverture sur le monde économique et sa volonté de donner la pleine mesure de ses engagements auprès des acteurs économiques, notamment les PME et TPE ». Pour la collectivité « il s’agit d’un signal fort de modernité de l’action publique qui tend à organiser une relation équilibrée et partenariale avec ses fournisseurs afin que chacun puisse bénéficier de la meilleure connaissance des attentes et besoins de tous ».

« Cette obtention constitue également la reconnaissance de la démarche de professionnalisation interne et une garantie de la maturité de la fonction achat sur la base d’un référentiel exigeant, crédible et opposable tant en interne qu’à l’égard des fournisseurs sur la base d’un audit indépendant réalisé par l’AFNOR (Association française de normalisation) », conclue le communiqué.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles