4.1 C
Courbevoie
samedi 20 avril 2024
- Publicité -

La Défense nouvel eldorado des écoles d’enseignement supérieur

En cinq ans, le nombre d’étudiants présents dans le quartier d’affaires de l’Ouest parisien a progressé de 55 %.

Les tours de La Défense n’abritent pas que des bureaux. Autrefois dédiés uniquement à l’usage tertiaire, les buildings du quartier d’affaires séduisent de plus en plus les écoles d’enseignement supérieur en quête de grandes surfaces. La bonne localisation de La Défense à deux pas de la capitale et le coût des loyers abordables permet au quartier d’affaires de se distinguer.

En cinq ans, le nombre d’étudiants présents dans le quartier d’affaires de l’Ouest parisien a ainsi progressé de 55 % passant à près de 70 000, affirme l’établissement public Pairs La Défense. Aujourd’hui La Défense revendique une trentaine d’écoles installées au cœur de son territoire dont l’ESSEC Business School, l’OMNES Education (ESCE, HEIP, IFG Executive Education, INSEEC), l’ICN, l’IESEG, l’ESILV, l’EPITA, l’EMLV, l’IDRAC, l’EDC, INCOM Business School, l’IFSI, Metaverse College, ORSYS, le campus CESI, l’ESG ou encore le Collège de Paris.

« Les spécificités de Paris La Défense séduisent de plus en plus les établissements d’enseignement supérieur. Accessibilité, valeurs locatives attractives, bassin d’emplois et de stages unique… concourent à cette tendance dans un quartier qui se repense et étoffe son offre de loisirs, d’animations culturelles et de destinations afterwork. Aménageur public, nous nous réjouissons de cette évolution qui participe à la diversification des fonctions urbaines que nous avons engagée et à la mixité des populations qui fréquentent le territoire », confie dans un communiqué Pierre-Yves Guice, le directeur général de Paris La Défense.

Une mixité d’usage dont l’établissement public se félicite. « Aux côtés des écoles de commerces et de management, de celles vouées à l’univers bancaire ou à celui de la comptabilité, de nouvelles filières émergent : agriculture, immobilier, mode, digital, ingénierie, informatique, santé… comme en témoignent les ouvertures récentes de La Solive (rénovation énergétique), du Gaming Campus (jeux vidéo) ou de la Guardia Cybersecurity School (cybersécurité). Cette diversification reflète l’évolution des profils qui fréquentent le quartier », affirme Paris La Défense qui voit avec cette multiplication des implantations des écoles dans le quartier la fin de « l’ère de la mono-fonctionnalité relevant uniquement des activités économiques et commerciales ».

« Notre stratégie d’implantation est toujours guidée par deux paramètres : nous visons des lieux de vie avec services et des lieux de flux. Paris La Défense concentre tous les flux tertiaires, d’entreprises et de partenaires d’envergure internationale, nécessaires à nos cursus universitaires. Ajoutons à cela l’accessibilité incontestée du site. Nos étudiants doivent pouvoir venir et repartir facilement. Enfin, il règne à La Défense, et à Cœur Défense notamment, une énergie particulière, à la fois professionnelle et humaine. C’est le lieu de socialisation que nous recherchions », indique Christophe Boisseau, directeur général de l’ESCE (groupe Omnes Education), dont le campus a ouvert en septembre 2022 dans Cœur Défense.

Mais Paris La Défense rappelle que la présence d’étudiants au cœur du premier pôle d’affaires européen n’est pas une nouveauté. Depuis 1964 l’Université de Paris Nanterre est installée aux portes de La Défense. Dans les années 90 c’est le pôle Léonard de Vinci qui s’est établi au coeur du quartier d’affaires.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles