11.8 C
Courbevoie
mardi 23 avril 2024
- Publicité -

Barack Obama est venu parler du climat au Cnit

L’ancien président des États-Unis était à La Défense ce mercredi soir pour parler des énergies renouvelables au PowR.Earth Summit.

Pour la première édition du PowR.Earth Summit, les organisateurs ont décroché un invité de prestige. L’ancien président des États-Unis, Barack Obama, était au Cnit de La Défense ce mercredi soir pour lancer le sommet PowR.Earth Summit consacré aux énergies renouvelables.

Devant un parterre de chefs d’entreprises, politiques et scientifiques, le quarante-quatrième président des USA a livré un discours d’environ deux heures sur le climat, les énergies renouvelables et notre façon de consommer. L’ex-président démocrate a insisté sur l’importance de préserver la planète plutôt que de vouloir coloniser Mars. « Même après une guerre nucléaire, que je ne minimise pas, la Terre serait plus vivable que Mars ! Même si l’on ne faisait rien contre le changement climatique, elle aurait toujours de l’oxygène, et pour ce que l’on en sait, Mars non », a-t-il insisté taclant « les magnats de la Silicon Valley ».

« Je préférerais que nous investissions dans le soin de cette planète ici-bas. La raison pour laquelle nous allons dans l’espace, c’est pour sa découverte, sa connaissance, pas parce que nous allons créer une meilleure situation là-bas. Nous avons été conçus pour cet endroit-ci et ce serait bien que nous le préservions, de façon à ce qu’il reste vivable », a rajouté Barack Obama.

Interrogé, l’ancien locataire de la Maison-Blanche a défendu son bilan climatique durant ses deux mandats (de 2009 à 2017), notamment avec la signature de l’Accord de Paris sur le climat en 2015. Un accord qu’avait quitté son successeur, Donald Trump. Sans rentrer dans une polémique, Barack Obama a simplement déclaré : « Les faits parlent d’eux-mêmes ».

Cette soirée a marqué l’ouverture du sommet PowR.Earth Summit qui se tient jusqu’à vendredi au Cnit. Si les organisateurs n’ont pas voulu indiquer le montant qu’a demandé Barack Obama pour se rendre dans le quartier d’affaires, les places pour assister au show de l’ancien président de la plus grande puissance mondiale ont coûté très cher. Il fallait en effet débourser entre 650 et 3 300 euros. Les organisateurs du sommet ont cependant précisé que 150 jeunes avaient été invités pour garnir les 1 175 sièges de l’amphithéâtre Séquoia où s’est tenu le discours.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles