8.8 C
Courbevoie
mercredi 28 février 2024
- Publicité -

Le parc départemental du Chemin de l’Île à Nanterre s’offre une nouvelle porte d’entrée

Le département des Hauts-de-Seine a inauguré samedi dernier l’extension de son parc du Chemin de l’Île à Nanterre.

Poumon vert des bords de Seine à Nanterre, le parc départemental du Chemin de l’Île gagne une nouvelle porte d’entrée. Ouvert en juin 2006 et déjà agrandi en 2012, ce parc de quatorze hectares s’est de nouveau étendu en cette fin d’année avec une coulée verte. Une nouvelle coulée rendue possible par la disparition des anciennes Papeteries et la construction du nouveau campus Arboretum.

« Le dernier-né des parcs départementaux écrit aujourd’hui une nouvelle page de son histoire, en s’agrandissant de deux hectares, s’est réjoui Georges Siffredi, le président du département des Hauts-de-Seine, au cours de l’inauguration samedi dernier de cette nouvelle couture végétale. Plus de 150 arbres et des milliers d’arbustes ont été plantés, créant un nouveau havre de biodiversité sur notre territoire, dans le prolongement du parc qui abrite déjà une quarantaine d’espèces différentes ».

Propriété du département des Hauts-de-Seine, cette extension, aménagée par la SEMNA (Société d’économie mixte d’aménagement de la ville de Nanterre), forme ainsi une coulée verte de plus de 400 mètres de long, permettant une liaison directe entre le quartier République, depuis le pont Anatole France, vers le parc existant du Chemin de l’Île et les berges de Seine.

« Ce delta vert incarne la vision d’une ville pour les nanterriennes et nanterriens, une ville désenclavée avec de vastes espaces de respiration pour ses habitants comme pour les salariés et les étudiants qui vivent eux aussi dans notre ville », s’est exprimé Raphaël Adam, le nouveau maire de Nanterre, ravi de voir émerger le nouveau campus Arboretum, jouxtant le parc du Chemin de l’Île. Largement soutenu par son prédécesseur Patrick Jarry, l’édile dit y voir un projet « exemplaire ».

D’ici 2026, une nouvelle extension, dénommée « Secteur B », située juste à côté de cette coulée verte, offrira encore 2,2 hectares supplémentaires au public.  « La coulée verte que nous avons le plaisir d’inaugurer n’est qu’une première étape. Avec cette seconde extension, nous comptons offrir de nouveaux accès aux jardins et prolonger ce fil conducteur de l’eau », rajoute Georges Siffredi.

Et à plus long terme, le parc Chemin de l’Île s’étirera au Sud, dans le cadre d’un vaste projet de réaménagement de tout le secteur mené par Paris La Défense. L’aménageur du quartier d’affaires ambitionne de relier ce parc aux Terrasses de Nanterre, notamment par une requalification paysagère de la zone de l’échangeur A86-A14.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles