28.5 C
Courbevoie
lundi 8 août 2022
- Publicité -

Perial AM acquiert l’immeuble Visio Défense

L’investisseur Perial AM vient de mettre la main sur l’immeuble Visio Défense pour 47 millions d’euros.

Asset Management (AM) rajoute un immeuble à son patrimoine. L’investisseur Perial AM vient d’acquérir pour le compte sa SCPI PE Grand Paris l’immeuble de bureaux Visio Défense auprès de Liberty Management, pour un montant de 47 millions d’euros.

Cet immeuble, l’un des plus anciens du quartier d’affaires est situé au sein de l’ensemble immobilier Terrasses Bellini à La Défense. II développe une surface totale de 5 543 mètres carrés répartis sur trois niveaux. L’actif a bénéficié d’une totale restructuration en 2019 en amont de l’installation de l’actuel locataire WeWork engagé dans le cadre d’un bail de douze ans.

Dans le détail, Visio Défense comprend 5 068 mètres carrés de surfaces de bureaux, 47 emplacements de parkings auto et un parking à vélos en sous-sol. L’immeuble propose une offre flexible autour d’espaces de travail, de salons, de bureaux privés et de salles de réunion. « Le bien-être et le confort ont été particulièrement travaillés afin de répondre aux nouveaux besoins des utilisateurs grâce à plusieurs terrasses et patios, d’une cafétéria et de salles de relaxation », souligne Perial AM dans un communiqué.

 « Avec cette nouvelle acquisition, Perial AM détient désormais plus de 75 000 m2 au sein du quartier de la Défense. Nouvelle illustration de nos convictions sur le premier quartier d’affaires européen où nous privilégions les immeubles de qualité, conformes à notre stratégie en termes de critères ESG. Ce type d’actifs est plébiscité par les utilisateurs en recherche d’une localisation stratégique, tout en bénéficiant de prestations de qualité au service du bien-être de ses occupants », indique Stéphane Collange, directeur des investissements de Perial AM

La transaction a été réalisée par l’intermédiaire de Savills. Dans cette opération, Perial AM était conseillé par Lexfair Notaires et le cabinet d’avocats LPA. De son côté, le vendeur était conseillé par l’étude Cheuvreux.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles