13.7 C
Courbevoie
dimanche 9 mai 2021

A seulement 21 ans il escalade à mains nues et sans la moindre protection la tour Total

Cet homme originaire des Vosges aura mis un peu plus d’une heure pour gravir à mains nues la façade de la tour Total.

La Défense connait Alain Robert, le célèbre Spiderman français qui a gravi à de très nombreuses reprises une multitude de buildings dans le quartier d’affaires. Ces exploits répétés de l’homme araignée depuis plus de trois décennies sont devenus lors de ces dernières années une source d’inspiration pour nombre de grimpeurs amateurs.

Longtemps plus haut gratte-ciel de La Défense, la tour Total Coupole n’a plus de secret pour Alain Robert qui l’a escaladée maintes et maintes fois. Un exploit que ce français de 58 ans était jusqu’à aujourd’hui le seul à avoir réalisé. Mais désormais il n’est plus l’unique ascensionniste de cette tour. Un jeune grimpeur de 21 ans dénommé Alexis Romary est parti à l’ascension de ce building iconique ce mercredi 7 octobre vers 16h15. Le jeune homme originaire des Vosges a escaladé à mains nues, sans la moindre protection la façade vitrée de ce bâtiment haut d’environ 190 mètres. Et ce grimpeur semblait à l’aise puisqu’il n’aura mis qu’un peu plus d’une heure pour venir à bout des 47 niveaux du building. A l’issue de son escalade qui s’est achevée vers 17h30, le jeune homme a été cueilli par les forces de l’ordre.

Ce jeune sportif de l’extrême n’en est pas à son coup d’essai. Dernièrement il a escaladé la tour d’Engie mais aussi la tour Montparnasse. Sur son compte Instagram Alexis Romary a publié lors de ces derniers mois de nombreuses photos de ses « balades » urbaines comme des infiltrations sur la tour Carpe Diem mais aussi le chantier de la tour Alto.

Imité, Alain Robert, le père de la grimpe urbaine voit dans cet exploit le phénomène des « GoPro » et de « YouTube ». « C’était inéluctable, tout le monde refait ce que quelqu’un fait un jour. J’ai même été surpris que ça arrive si tard », nous confie Alain Robert qui estime qu’il restera le « premier ». Mais la multiplication de ces phénomènes de grimpe urbaine et des grues par des Youtubeur inquiète le Spiderman français pour la suite de ses opérations. Car si ces suiveurs font souvent ça pour le plaisir, Alain Robert, lui vit de sa passion. « J’espère avoir encore une certaine tolérance des autorités », poursuit Alain Robert qui n’a jamais vraiment été inquiété en France par la justice.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles