19.7 C
Courbevoie
dimanche 21 juillet 2024
- Publicité -

Meurtre de Chloé : tristesse, colère et incompréhension dans les allées du Faubourg de l’Arche

De très nombreuses personnes se sont rassemblées samedi soir pour une veillée en hommage à la petite Chloé, cinq ans, tuée la semaine dernière par son père.

Deux jours après le terrible infanticide de la petite Chloé, le quartier du Faubourg de l’Arche est toujours sous le choc. Devant la résidence du 10, promenade des Pins à Courbevoie, où s’est noué le drame, l’émotion était palpable ce samedi soir lors d’une veillée d’hommage en mémoire de la fillette.

Sous les fenêtres encore ensanglantées de l’appartement, de très nombreux habitants du quartier, et plus généralement de Courbevoie sont venus se recueillir. Face à l’entrée de la résidence, une petite chapelle ardente a été dressée, décorée de nombreuses fleurs et bougies. Le portrait de Chloé est dressé sur la grille à côté de pancartes dénonçant une telle barbarie, et plus largement les violences familiales.

Tristesse, colère et incompréhension ont régné tout le week-end dans ce quartier habituellement paisible de Courbevoie. « On ressent de la honte, car la maman a essayé de se séparer de son mari et que la décision d’éloignement n’a pas été respectée », se désole François. « Il m’a semblé bon de venir soutenir les personnes qui connaissaient la petite Chloé et sa mère. Aucun enfant ne mérite cela, mais malheureusement il y en a trop à qui ça arrive », rajoute Maria, très peinée. Une horreur que n’arrive pas à comprendre Linda : « C’est atroce. Je n’ai pas de mot », souffle Linda.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles