8.5 C
Courbevoie
mercredi 17 avril 2024
- Publicité -

Opération éclair des électriciens et gaziers de la CGT sur les marches de la Grande Arche

Quelques dizaines d’électriciens et gaziers d’Engie, EDF et leurs filiales se sont rassemblés ce mercredi en fin de matinée sur les marches de l’Arche.

Leur motivation ne faiblit pas. A l’appel de la CGT, quelques dizaines d’électriciens et gaziers d’Engie, EDF et leurs filiales se sont rassemblés ce mercredi, en fin de matinée sur les marches de la Grande Arche. Toujours opposés à la réforme des retraites, les manifestants ont déployé une grande banderole « EDF GDF – 100 % Public », en référence à un vieux combat que mène depuis plus de deux décennie le syndicat pour renationaliser totalement les deux groupes.

 « Nous sommes toujours en lutte. On n’est pas d’accord pour se faire voler deux ans de notre vie. On va continuer à se battre contre cette réforme des retraites », a confié Valerie Goncalves, syndicaliste CGT chez EDF. Et le choix de La Défense comme lieu de rassemblement n’avait rien d’un hasard. « La Défense est un lieu symbolique. Nous avons ici beaucoup de l’entreprise de l’énergie. Tout le secteur est là », a rajouté Valerie Goncalves.

Après cette opération éclair, les protestataires se sont dirigés au pied de la tour Engie pour dénoncer une « chasse aux sorcières » menée par GRDF, l’entreprise de distribution de gaz en France entièrement détenue par Engie. « Nous voulons faire stopper GRDF dans sa soif de vengeance et qu’il arrête de mettre nos camarades au piloris », a scandé Nicolas Nogeues, responsable CGT des mines et de l’énergie dénonçant les multiples procédures disciplinaires lancées par l’entreprise envers certains salariés grévistes pour des faits « exagérés » commis en marge de mobilisations.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles