5 C
Courbevoie
lundi 6 février 2023
- Publicité -

Travailleurs sans-papiers, ils demandent le soutient de la CPME

Des travailleurs sans-papiers ont manifesté ce vendredi dans le quartier d’affaires. L’objectif : demander un soutien de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME).

Travailleurs de l’ombre et indispensables dans de nombreux pans de l’économie française, ils veulent être régularisés. Près de 160 travailleurs sans-papiers soutenus par des militants ont manifesté ce vendredi après-midi dans le quartier d’affaires à l’appel de l’association Droits Devant !!.

Partis du pied de la Grande Arche, le cortège s’est dirigé aux cris de « régularisation pour tous les sans-papiers » ou encore « C’est pas les sans-papiers, c’est pas les immigrés, c’est la loi qu’il faut changer » vers le siège de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME). L’objectif : demander le soutien de l’organisation patronale aux sans-papiers, très présents dans de nombreuses PME de secteurs en tension comme la restauration, le ménage, les services à la personne et le BTP.

« Nous demandons la régularisation de tous les sans-papiers. La France manque de main d’œuvre », confie Paul Ezoulin, originaire de la Côte d’Ivoire. Si le militant a été régularisé en 2020, il poursuit son engagement pour aider. « Je continue le combat pour aider les camarades. Quand on a été aidé, il faut aider en retour », poursuit-il.

Un appel qui a visiblement été entendu par la CPME. En milieu d’après-midi une délégation a été reçue par Jean Eudes du Mesnil du Buisson, secrétaire général de la CPME et Eric Chevée, vice-président chargé des affaires sociales de l’organisation. « Il sont sur les mêmes positions que nous », s’amuse Jean-Claude Amara, responsable de l’association Droits Devant !!. « Ils vont intervenir auprès du ministre du Travail, Olivier Dussopt pour leur demander de faciliter les régularisations, rajoute le militant avant de rajouter : « Il y a plein de petites entreprises qui n’arrivent pas à recruter. Elles ont bien compris que les travailleurs sans-papiers font leur travail ».

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles