3.1 C
Courbevoie
vendredi 16 avril 2021

Cyclofix lance une certification technique afin de faciliter la vente de vélos entre particuliers

Le réparateur de vélos et trottinettes Cyclofix propose une certification technique afin de faciliter la vente de vélos entre particuliers.

Pour vendre une voiture entre particuliers, il faut présenter un contrôle technique. Et si pour un vélo c’était pareil ? Le réparateur de vélos et trottinettes Cyclofix récemment installé au pied de la Grande Arche propose désormais une certification technique afin de faciliter la vente de vélos entre particuliers.

Si cela n’est bien évidement pas obligatoire, Cyclofix entend rassurer les acheteurs. Alors comment ça marche pour les vendeurs ? Il suffit de se rendre sur le site ou l’application Cyclofix, prendre un rendez-vous spécifique pour qu’un réparateur vienne à vous et procède au contrôle technique de votre vélo. Celui-ci vérifiera alors au total vingt-cinq points de contrôle et d’amélioration pour rouler en toute sécurité, répartis en six catégories (la direction, la transmission, le freinage, les roues, le cadre et le nettoyage). « Ce diagnostic complet permet ainsi de donner l’état complet du vélo. Il sera ensuite possible de mettre en avant la certification sur les différentes marketplaces », assure Cyclofix qui promet avec sa certification de « garantir la sécurité de tous » tout en « facilitant la vente des vélos d’occasion ».

« En faisant certifier son vélo avant de le mettre en ligne sur un site d’annonces, le vendeur augmente ses chances de vendre son vélo. Les vélos révisés avant la vente trouvent preneur plus rapidement et à un prix jusqu’à 40 % plus cher ! Enfin, cette vérification permet d’éviter les mauvaises surprises pour l’acheteur après son acquisition, lui permettant d’identifier et anticiper les ajustements nécessaires à son vélo », rajoute l’entreprise.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles