19.7 C
Courbevoie
lundi 22 juillet 2024
- Publicité -

La Paris La Défense Arena sévèrement critiquée par des spectateurs pour l’organisation du festival Music Bank

Plusieurs fans de K-pop ont fustigé l’organisation du festival Music Bank qui s’est tenu le samedi 8 avril à la Paris La Défense Arena.

Une organisation sévèrement critiquée. Plusieurs fans de K-pop ont fustigé, sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter, l’organisation du festival Music Bank qui s’est tenu le 8 avril dernier à la Paris La Défense Arena devant quelques 33 000 personnes.

Sur le réseau à l’oiseau bleu, de nombreux témoignages affluent depuis samedi pour dénoncer l’organisation du festival de K-pop, en particulier, son accès. Alors que les portes de la Paris La Défense Arena se sont ouvertes à 16h30 pour un show débutant à 18 heures, de très nombreux fans n’ont pas hésité à arriver tôt, très tôt, beaucoup trop tôt.

Près de cinq heures avant l’ouverture des portes, la Paris La Défense Arena dénombrait déjà quelques 15 000 personnes massées devant les grilles de l’enceinte. Problème : la salle de concert n’avait pas encore mis en place le barriérage indispensable pour le filtrage sécuritaire des spectateurs. Déployées habituellement cinq à six heures en amont des événements musicaux et sportifs, ces installations se déroulent toujours sans encombre.

Mais ce samedi rien ne s’est passé comme prévu. Les responsables de la Paris La Défense Arena n’ont visiblement pas anticipé cet afflux massif de fans venus aussi tôt dans la journée. L’installation du périmètre de sécurité a alors tourné en bousculade géante quand les agents de sécurité aidés de policiers ont fait reculer les fans afin de libérer une partie du parvis de la Paris La Défense Arena.

« J’ai failli y laisser la vie », s’offusque un twittos sur le réseau social d’Elon Musk. « Certaines personnes ont failli y perdre la vie et ce n’est pas exagéré », rajoute une spectatrice en émoi. L’absence de toilettes, de distribution d’eau et de nourriture sur l’esplanade de l’Arena ont été pointés du doigt par d’autre fans… Des témoignages que regroupe actuellement Stray Kids France, une fanbase de K-pop.

Critiquée, la Paris La Défense Arena est sortie du silence mercredi en s’excusant. « En étroite collaboration avec les différents services de sécurité, nous avons procédé à la mise en place du barriérage permettant l’accès à l’enceinte de l’ensemble des spectateurs attendus. Face au très grand nombre de détenteurs de billets déjà présents, les services de police ont dû procéder au déplacement des différents groupes réunis afin de rendre possible la mise en place du dispositif requis », indique dans un communiqué l’Arena qui se dit « consciente que l’expérience vécue aux abords de l’enceinte avant l’ouverture officielle des portes n’a pas été à la hauteur de l’attente ». Et la Paris La Défense Arena rappelle aux spectateurs de « suivre les indications relatives aux conditions d’entrée » disponible sur son site internet 48 heures avant les différents événements.

Outre l’accès chaotique à la Paris La Défense Arena, certains fans ont critiqué la durée du show d’un peu moins de 3h30 alors qu’il était censé durer quatre heures. Plus terre à terre, un fan s’est offusqué de remontrances lors de son passage aux toilettes de l’Arena. « On m’a engueulé parce que j’étais dans les toilettes des hommes (alors qu’étant non-binaire), des accès PMR refusés… on attend les explications hein ! », a t-il lâché sur Twitter.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles