5 C
Courbevoie
lundi 6 février 2023
- Publicité -

Orelsan offre un concert magistral à la Paris La Défense Arena

Le rappeur de quarante ans a donné ce jeudi soir le premier de ses trois concerts à la Paris La Défense Arena. Un show de plus de deux heures savamment orchestré.

C’est un show monumental qu’a offert Orelsan à ses fans. Le rappeur de quarante ans a donné ce jeudi soir le premier de ses trois concerts -tous complets- à la Paris La Défense Arena. Après une première partie assurée par le groupe caennais 3 pour 100, la salle s’illumine.

Il est 21 heures, le moment est venu pour Orelsan de lancer la soirée. L’artiste récemment nommé chevalier des Arts et des Lettres longe l’impressionnante scène en entonnant à capella son titre « Jour Meilleur ». La scène, plutôt simple se prolonge vers la fosse avec une jetée en « T ». Orelsan s’en amuse : « La Défense, ça manque un peu de mise en scène. J’aimerais bien mettre une scénographie un peu pétée, genre Gifi ». Quelques spots l’illuminent. Evidement c’est une blague. Car si la scène est minimaliste, elle est surmontée d’un monumental écran géant translucide.

Orelsan va enchainer une vingtaine de ses plus grands tubes dont « Civilisation perdue », « Du propre », « Bébéboa », « La pluie », « La quête » et « Le chant des sirènes » issus de son dernier album « Civilisation » mais aussi des précédents « La fête est finie » et « Le chant des sirènes ». Le show sera aussi l’occasion pour l’artiste de faire monter sur scène les deux finalistes de son jeu vidéo « Civilisation Fighter » pour un combat ultime arbitré par le vidéaste Doigby.

22h30 le concert est fini ? Et bien non c’est une encore une petite blague d’Orelsan. Après de longues minutes d’attente le rappeur originaire d’Alençon réapparait derrière l’énorme écran géant pour y interpréter « San ». Le clou de la soirée sera sûrement sa chanson « Notes pour trop tard ». Orelsan se transporte dans une chambre d’ado intégrée à l’arrière de l’écran géant qui laisse apparaitre une maison. L’effet visuel est superbe et parfaitement réussi. Mais ce n’est pas tout. Pour chanter « Péon », Orelsan va faire appel à son pote Vald. Le rappeur va également jouer ses célèbres titres « La Terre est ronde » et « Basique ».

Un concert qui a conquis le public. Et Orelsan sais le remercier. « Je n’aurais jamais cru que l’on remplirait cette salle et encore moins qu’on l’a remplirait trois fois », lance la star du rap français qui a aussi longuement salué ses musiciens et sa très nombreuse équipe. La soirée s’achèvera en beauté avec la musique « On a gagné » reprise par toute l’équipe de l’artiste multiplement récompensé.

La setlist du show de jeudi est à retrouver ici.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles