3.1 C
Courbevoie
vendredi 16 avril 2021

Désertée mais encore aimée, La Défense séduit toujours ses salariés et habitants

Selon la dernière enquête de Paris La Défense 97 % des salariés estiment que La Défense est un quartier où il fait bon travailler.

La Défense a beau être désertée de la grande majorité de ses salariés, elle est toujours appréciée. Du moins par ceux qui la fréquentent encore. Paris La Défense vient de publier les résultats de l’édition 2021 de sa grande enquête de satisfaction menée depuis huit ans auprès des salariés ainsi que des habitants. Habituellement réalisée en octobre, l’étude a cette fois-ci été effectuée par BVA entre le 18 janvier et le 5 février dernier auprès de 1 500 personnes, soit 1 068 salariés et 432 habitants.

Malgré la crise du Coronavirus qui touche La Défense depuis plus d’un an, 97 % des salariés disent que le quartier d’affaires est un endroit où il fait bon travailler. Un beau score auquel se félicite l’établissement public puisque en 2013 il n’était que de 86 %. Le chiffre est globalement similaire pour les habitants qui affirment à 96 % qu’il fait bon d’y vivre.

79 % des salariés estiment que La Défense est devenue plus conviviale (une baisse de cinq points par rapport à 2019) et 81 % des habitants pensent la même chose (pour cette catégorie la baisse est de neuf points par rapport à 2019).

En revanche salariés et habitants se disent fiers d’appartenir à La Défense. Selon les réponses que BVA a collectées, 95 % des salariés sont fiers de travailler (plus trois points par rapport à 2019) dans le plus grand quartier d’affaires d’Europe et 97 % des habitants d’y vivre (plus trois points par rapport à 2019).

Dans cette période difficile où le quartier tourne au ralenti et a vu la plupart de ses animations annulées l’année dernière et en ce début d’année 2021, 85 % des salariés et 87 % des habitants estiment que La Défense est un quartier culturel et 95 % des deux catégories sondées que La Défense est innovante.

La transformation de La Défense en un quartier plus végétal, plus vivant et plus animé, engagée par l’établissement public il y a plusieurs années années séduit les usagers. Pour plus de neuf salariés et habitants sur dix, les nouveaux projets transforment positivement le territoire, affirme l’étude.

Souvent décriée, l’accessibilité du quartier de l’Ouest parisien reste toujours plébiscitée. 95 % des salariés estiment que le quartier est accessible en semaine comme le weekend. Pour les habitants ce chiffre monte à 96 %. Si Paris La Défense n’est pas responsable de la qualité des transports en commun, 90 % des salariés jugent positif le confort au sein des transports, 95 % apprécient la diversité de l’offre et 96 % la fréquence des rames.

 

Si la Défense verdit progressivement sa dalle, le travail initié par l’aménageur n’a en revanche pas encore totalement porté ses fruits. 82 % des salariés se disent satisfaits de la qualité des espaces verts. Un chiffre qui est tout de même en forte progression puisqu’en 2013 seulement 59 % appréciaient la verdure du quartier. Du côté des habitants le chiffre est passé de 62 % en 2013 à 83 % cette année.

La propreté du site convainc toujours salariés comme habitants. Ils sont respectivement 95 % et 93 % à en être satisfaits. Un chiffre plutôt stable pour les salariés puisque en 2013 ils étaient 91 % à en être contents et encourageant pour les résidents qui n’étaient que 78 %.

Talon d’Achille, mais surtout véritable mauvaise réputation à tort, le sentiment de d’insécurité dans le quartier reste très faible. 94 % des salariés affirment se sentir en sécurité à La Défense alors qu’ils n’étaient que 88 % en 2013. Ce sentiment est passé de 77 % en 2013 à 89 % en 2021 pour les habitants. Il est à noter en revanche que 2019 avait été la meilleure année puisque le chiffre avait atteint le pic de 97 % pour les salariés et 94 % pour les habitants.

Réputé pour être un quartier où l’on se perd lors des premières visites, la signalétique a très longtemps été pointée du doigt. Complétement revue il y a dizaine d’années, cette dernière a facilité la vie des salariés mais pas des habitants. 95 % des salariés se déclarent satisfaits de la signalétique destinée aux piétons (contre 68 % en 2013). La courbe a revanche connu un chemin inverse pour les habitants puisqu’ils étaient 78 % à en être satisfaits en 2013 et ne sont plus désormais que 74 %. 81 % des salariés se déclarent satisfaits de la signalétique destinée aux automobilistes et 75 % pour les habitants.

Fermé de nombreux mois à cause des confinements successifs l’offre de shopping du quartier reste appréciée. 96 % des salariés et 97 % des habitants la plébiscite. Plus de neuf usagers sur dix mettent en avant les services de proximité proposés à Paris La Défense. Pour la restauration 84 % des salariés et 88 % des habitants se disent satisfaits de la diversité des lieux de restauration.

Enfin concernant l’impact de la crise sanitaire 97 % des salariés s’estiment en sécurité sur leur lieu de travail, 92 % lors des déplacements dans les espaces publics du quartier et 85 % dans les transports en commun lors du déplacement travail-domicile.

presentation-barometre-de-satisfaction-2021

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles