7.9 C
Courbevoie
dimanche 25 février 2024
- Publicité -

Durement impacté par le Coronavirus, le Toit de la Grande Arche a retrouvé ses touristes

Le Toit de la Grande Arche a accueilli l’année dernière un peu plus de 111 000 visiteurs. Un chiffre de fréquentation proche de celui de 2019, dernière année de référence avant la pandémie du Covid-19.

Durement impacté par la pandémie du Coronavirus, le Toit de la Grande Arche a retrouvé ses touristes l’année dernière. Le rooftop du quartier d’affaires a accueilli en 2022 près de 111 300 visiteurs payants. Un chiffre de fréquentation proche de 2019, dernière année de référence avant le Coronavirus où le Toit avait reçu 137 700 personnes.

Le premier site touristique payant du département avait été rudement touché par la pandémie. Fermé une bonne partie de l’année 2020 à cause des deux confinements, le Toit de l’Arche avait sombré à 25 300 visiteurs. L’année 2021 n’avait été guère mieux…

« Nous avons quasiment retrouvé notre fréquentation et le chiffre d’affaires de 2019 », se félicite la directrice du Toit de la Grande Arche, Corinne de Conti. L’an passé le Toit de l’Arche a reçu de très nombreux touristes européens dont des Anglais, Danois et Allemands mais aussi « beaucoup d’Américains », précise Corinne de Conti.

Outre le tourisme de loisirs, les expositions culturelles dont celle actuellement de Jean-Gabriel Barthélemy, les afterworks et le restaurant, City One, l’exploitant du Toit de la Grande Arche mise beaucoup sur les événements BtoB pour rentabiliser le lieu. « On essaie de vivre avec les événements d’entreprises », rajoute Corinne de Conti. Dernièrement les quelques 2 400 mètres carrés du Toit (et ses deux amphithéâtres) ont ainsi hébergé, le temps d’une soirée, un repas pour le groupe Fnac Darty mais aussi un événement pour Nike.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles