19.2 C
Courbevoie
dimanche 19 mai 2024
- Publicité -

Garden Parvis a bravé le temps maussade et les violences urbaines

L’édition 2023 de Garden Parvis a su résister au mauvais temps de juillet et aux émeutes qui ont accompagné la mort de Nahel.

Une édition plus courte mais plus intense. L’édition 2023 de Garden Parvis, l’événement open air du quartier d’affaires s’est refermée le samedi 29 juillet en affichant un bilan positif selon Paris La Défense et Moma Event, l’agence organisatrice de la manifestation. L’établissement public revendique avoir accueilli près de 200 000 visiteurs durant un mois et ce malgré le temps plus que maussade de juillet et les violences urbaines qui ont accompagné la mort de Nahel.

Si Garden Paris a donc essuyé quelques tuiles, l’événement gratuit a rencontré comme toujours un très grand succès auprès des salariés du quartier mais aussi des touristes et habitants.

Le 14 juillet, jour de la fête nationale a été l’une des plus belle journée en terme de fréquentation. « Il y a énormément de monde qui est venu pour voir le défilé aérien », se félicite Franck Boucher, le directeur de l’attractivité de Paris La Défense.

Les shows musicaux ont aussi attiré la foule comme la soirée festive avec le cabaret de Madame Arthur. Pour l’année prochaine, l’établissement mise donc sur toujours plus de soirées. « La recette des concerts fonctionne super bien. Nous proposerons des soirées musicales les mardis et jeudis soir et les week-ends durant la journée », précise Franck Boucher qui prévoit toujours plus d’animations comme des soirées bingo qui ont « super bien fonctionné ». L’offre de restauration a également performé auprès des visiteurs, analyse Franck Boucher.

Ce nouveau format de Garden Parvis, plus court, s’étalant uniquement sur le mois de juillet sera dupliqué pour les prochaines éditions, et probablement celle de l’année prochaine. Pour 2024, année des Jeux Olympiques et Paralympiques, Paris La Défense ne prévoit à priori pas d’installer une fan zone dans Garden Parvis. L’établissement pourrait toutefois accueillir des sponsors désireux de capter une partie des fans qui rejoindront la Paris La Défense Arena où se tiendront les épreuves de natation et de Water-polo. Et Paris La Défense dit travailler sur le passage de la flamme. « Nous avons toute une réflexion sur le passage de la flamme le 24 juillet », glisse Franck Boucher.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles