22.7 C
Courbevoie
samedi 19 juin 2021
- Publicité -

Chantier Eole : Virginie a repris son périple final en direction de Saint-Lazare

Le tunnelier Virginie a repris son creusement vers la gare d’Haussmann Saint-Lazare. En janvier prochain la machine aura terminé de creuser les six kilomètres qui séparent l’actuel terminus du RER E, du quartier d’affaires.

C’est reparti pour le voyage. Virginie, le tunnelier d’Eole a repris ce mardi 8 juin son creusement vers la gare d’Haussmann Saint-Lazare après une longue pause au niveau de la future gare de la Porte Maillot. En janvier 2022 l’ogre parisien aura terminé de creuser les six kilomètres qui séparent l’actuel terminus du RER E du quartier d’affaires d’où il est parti en février 2019.

« Avec toute l’équipe du chantier Eole je suis particulièrement fier de pouvoir redémarrer le tunnelier dans son voyage ultime de trois kilomètres vers la gare de Haussmann Saint-Lazare », s’est félicité lors d’une cérémonie, Luc Lallemand, le PDG de SNCF Réseau qui porte le projet.

Le rôle du tunnelier est double. L’équipement a pour mission de forer les terres du sol qu’il croise puis de poser les voussoirs en béton qui forment la structure du tunnel. Pour évacuer tous les déblais de ce tunnelier qui utilise la technique de la pression de boue, c’est par la Seine que ça se passe. Sur les rivages du fleuve, au pied des tours de La Défense une énorme usine de traitement a été construite.

La mise en service d’Eole se fera en deux temps. La première partie vers Nanterre-la-Folie avec les gares de Porte Maillot et La Défense ouvrira avec du retard à la mi-2023. La ligne se dirigera ensuite vers Mantes-la-Jolie en reprenant une branche actuelle de la ligne J du Transilien à la fin 2024.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles