6.8 C
Courbevoie
vendredi 7 mai 2021

Trinity a trouvé son premier locataire et ce sera TechnipFMC

Le groupe industriel installera à l’automne prochain ses bureaux parisiens dans la nouvelle tour Trinity d’Unibail-Rodamco-Westfield.

Un premier occupant pour Trinity. Unibail-Rodamco-Westfield (URW) a annoncé ce lundi avoir conclu avec TechnipFMC un bail de neuf ans portant sur près de 7 000 mètres carrés, au septième, huitième, neuvième et dixième étages de sa nouvelle tour Trinity. Le groupe industriel dont le siège est basé à Houston aux États-Unis mais aussi à Londres y installera ses nouveaux bureaux parisiens suite à la scission du groupe TechnipFMC en février dernier.

« Trinity est avant tout un lieu de rencontre et d’échange qui représente exactement ce que nous recherchions pour nos collaborateurs. De plus, il s’agit d’une tour résolument moderne qui s’engage pleinement dans une démarche de développement durable avec un palmarès exemplaire en termes de certifications environnementales. Dans les décisions que nous prenons nous ne faisons aucun compromis sur la sécurité, l’intégrité, la qualité, le respect et la durabilité. Nous retrouvons toutes nos valeurs dans cette tour », explique Vincent Julien, le vice-président Subsea Projects & Commercial France/Africa de TechnipFMC.

Dès l’automne prochain environ 500 salariés de Technip N Power, la branche ingénierie de TechnipFMC (dont la mission est désormais la gestion de projets, la conception, fabrication, installation : Subsea et Surface), quitteront ainsi leur tour Adria pour intégrer les quatre étages de Trinity. De leur côté les salariés de Technip Energie (sa mission est l’ingénierie et construction d’infrastructures de production d’hydrocarbures, de sites pétrochimiques et de raffineries : Onshore et Offshore), l’autre nouvelle entreprise issue de la scission du groupe, s’établiront dès cet été dans Origine, en face de la Paris La Défense Arena.

Haute de 140 mètres pour trente-trois étages, Trinity abrite 49 000 mètres carrés d’espaces de travail et de services. Le gratte-ciel édifié à l’arrière du Cnit au-dessus une bretelle du tunnel de l’A14 propose une multitude de services comme un Wellness Center au vingt-cinquième étage ainsi qu’un Business Center en rooftop avec terrasse panoramique, le tout complété par plusieurs restaurants. Mais la grande particularité de Trinity est son noyau central, véritable colonne vertébrale du bâtiment. Une partie des ascenseurs de Trinity sont ainsi décentrés sur la façade offrant une ascension panoramique unique à La Défense pour un immeuble de bureaux.

Cette signature est une bonne nouvelle pour la foncière parisienne Unibail-Rodamco-Westfield qui a réceptionné il y a quelques mois son building imaginé par Jean‑Luc Crochon. « Nous sommes fiers que TechnipFMC ait choisi Trinity dont l’architecture a été intégralement pensée pour relever les nouveaux défis des entreprises : rassembler, proposer des lieux qui génèrent les rencontres informelles, l’envie et l’engagement des talents au quotidien », s’est félicité Vincent Jean-Pierre, le directeur général du Pôle Bureau et Projets Mixtes d’URW. Mais pour remplir les 40 000 mètres carrés restant de Trinity, URW va devoir continuer à séduire, car la concurrence est actuellement forte notamment avec Alto, l’autre nouvelle tour de La Défense.

Dans le cadre de cette transaction, Unibail-Rodamco-Westfield était conseillé par CBRE France et TechnipFMC par Simmons & Simmons LLP et les équipes de CBRE Advisory.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles