7.6 C
Courbevoie
mercredi 28 février 2024
- Publicité -

L’incendie de l’ancienne mosquée de Puteaux dégage un épais nuage de fumée dans le ciel de La Défense

Un baraquement de l’ancienne mosquée temporaire de Puteaux a été dévoré par les flammes ce mardi matin.

Plus de peur que de mal. Trois jours après l’énorme mouvement de foule causé par le suicide d’un homme, La Défense était de nouveau en tendance sur Twitter, cette fois-ci pour incendie. Il était 9h15 ce mardi matin quand les pompiers ont été alertés pour un départ de feu au pied des tours de la Société Générale, à Nanterre.

Très vite sur Twitter, des photos circulent révélant un impressionnant panache de fumée émanant des tours de la banque. Beaucoup imaginent déjà un énorme incendie dévorant les buildings de verre, d’acier et de béton.

Mais en réalité le sinistre est plus que banal pour les pompiers de la BSPP. C’est en effet l’un des deux bungalows -celui du premier étage-, de l’ancienne mosquée provisoire de Puteaux ouverte en 2011 et fermée en 2022, qui a été dévoré par les flammes. Il a suffit de six soldats du feu pour éteindre en quelques minutes le brasier. Le baraquement du bas, tout comme le grand chapiteau de 700 mètres carrés qui faisait office de salle de prière n’ont en revanche pas été détruits.

« C’était une toute petite intervention pour nous », glisse-t-on à la BSPP qui admet que le nuage de fumée pouvait être « impressionnant » en fonction de l’angle où les gens se trouvaient.

Des prélèvements ont été effectués par le laboratoire central de la préfecture de police de Paris pour déterminer les causes du sinistre qui n’a causé aucune victime. Le grand chapiteau et ce qui reste des deux bungalows, sera bientôt démonté pour laisser la place au chantier de la ligne 15 Ouest du Grand Paris Express.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles