6.6 C
Courbevoie
lundi 22 avril 2024
- Publicité -

L’École Espagnole d’Équitation de Vienne fait son show à la Paris La Défense Arena

La Paris La Défense Arena a accueilli le week-end dernier L’École Espagnole d’Équitation de Vienne pour un show d’équitation.

Des rugbymans, des chanteurs, des motos mais aussi des chevaux. La Paris La Défense Arena se transforme en fonction des événements qu’elle accueille. Pour la première fois, la plus grande salle de spectacle d’Europe a reçu L’École Espagnole d’Équitation de Vienne (Spanische Hofreitschule). Le dernier spectacle en France de cette institution fondée en 1925 et inscrite à l’Unesco quatre-vingt dix ans plus tard remonte à l’Accor Arena en 2011.

Après douze ans d’absence en France cette prestigieuse école autrichienne est revenue le week-end dernier à la Paris La Défense Arena pour deux shows savamment orchestrés devant près de 15 000 personnes. Pour ces deux spectacles, L’École Espagnole d’Équitation de Vienne a présenté vingt-huit chevaux Lipizzan montés par huit écuyers et écuyères (Rudolf Rostek, écuyer en chef ; Herbert Seiberl, écuyer en chef ; Christian Bachinger, écuyer ; Marcus Nowotny, écuyer ; Florian Zimmermann, écuyer ; Philipp Burg, écuyer ; Hannah Zeitlhofer, écuyère et Theresa Stefan, écuyère) ainsi qu’une assistante (Valentina Utz, écuyère assistante). Durant un peu moins de deux heures, accompagnés de musiques classiques, les artistes et leurs montures ont réalisé à la perfection un ballet au cœur d’un manège.

Les écuyers et leurs montures ont réalisé à la perfection un ballet au cœur d’un manège – Defense-92.fr

Chacun des deux spectacles a débuté par une présentation des écuyers (Rudolf Rostek, écuyer en chef – Pluto Favorita ; Herbert Seiberl, écuyer en chef – Conversano Brava ; Christian Bachinger, écuyer – Neapolitano Rubina, Marcus Nowotny écuyer – Maestoso Beja ; Florian Zimmermann, écuyer – Favory Fantasca II ; Philipp Burg, écuyer – Conversano Mahonia ; Hannah Zeitlhofer, écuyère – Siglavy Batosta – Theresa Stefan, écuyère – Favory Wanda II et Valentina Utz, écuyère assistante – Conversano Patrizia), puis les figures « Les pas de la Tradition Classique – partie I » (Marcus Nowotny écuyer – Maestoso Beja ; Philipp Burg, écuyer – Conversano Mahonia ; Hannah Zeitlhofer, écuyère – Siglavy Batosta et Theresa Stefan, écuyère – Favory Wanda II), « Dressage à la Main » (Rudolf Rostek, écuyer en chef – Neapolitano Biondella II ; Herbert Seiberl, écuyer en chef – Favory Toscana ; Marcus Nowotny écuyer – Siglavy Capriola ; Florian Zimmermann, écuyer – Conversano Perletta et Philipp Burg, écuyer – Maestoso Theodorosta), « Pas de Deux » (Marcus Nowotny écuyer – Conversano Bellornata I et Hannah Zeitlhofer, écuyère – Pluto Amena), « Dressage au long Rêne » (Herbert Seiberl, écuyer en chef – Conversano Sostenuta), « Les pas de la Tradition – partie II » (Philipp Burg, écuyer – Maestoso Bona), « Airs au-dessus du sol » (Christian Bachinger, écuyer – Siglavy Malina I ; Marcus Nowotny écuyer – Conversano Kitty II ; Florian Zimmermann, écuyer – Neapolitano Madera ; Hannah Zeitlhofer, écuyère – Pluto Malina et Theresa Stefan, écuyère – Conversano Bonavoja) et enfin « Quadrille » (Rudolf Rostek, écuyer en chef – Pluto Favorita ; Herbert Seiberl, écuyer en chef – Conversano Brava ; Christian Bachinger, écuyer – Neapolitano Rubina, Marcus Nowotny écuyer – Pluto Calcedona ; Florian Zimmermann, écuyer – Favory Fantasca II ; Philipp Burg, écuyer – Favory Wanda I ; Theresa Stefan, écuyère – Conversano Rubina et Valentina Utz, écuyère assistante – Conversano Patrizia) avant un salut final.

Pour ces deux spectacles, L’École Espagnole d’Équitation de Vienne a présenté vingt-huit chevaux Lipizzan montés par huit écuyers – Defense-92.fr
- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles