17.4 C
Courbevoie
samedi 25 juin 2022
- Publicité -

Un hélicoptère pour livrer deux escaliers à Cœur Défense

Un Écureuil B3e a hissé au sommet de l’un des immeubles du complexe Cœur Défense plusieurs colis un peu trop encombrants pour prendre les ascenseurs.

Livraison express pour un chantier aérien minutieux. La quiétude d’un weekend à La Défense a été un poil perturbée ce samedi matin par un hélicoptère. C’est vers 8h30 qu’un Écureuil B3e a surgi du ciel de La Défense pour se poser au beau milieu de l’esplanade. L’aéronef ne sera pas resté très longtemps au sol. A peine trente minutes. Car l’appareil avait du boulot. Sa mission : hisser plusieurs colis au sommet de l’un des immeubles du complexe Cœur Défense.

Le bâtiment en question était celui qui doit héberger à la rentrée prochaine le campus de l’école OMNES Éducation. Entièrement modernisé, le petit immeuble accolé aux deux tours géantes de l’ensemble immobilier fait actuellement l’objet d’une vaste modernisation et surtout de la création d’un rooftop. C’est pour permettre la construction de ce nouvel étage panoramique qu’un hélicoptère a été appelé à la rescousse afin d’hisser deux escaliers hélicoïdaux faits d’acier pour la structure, de bois pour les marches et de verre pour les garde-corps.

Pour ce chantier l’Écureuil B3e a levé une vingtaine de charges – Defense-92.fr

« Les montes charges n’étaient pas assez grands et c’était trop compliqué de faire venir une grue. Le plus simple et le moins couteux c’était l’hélicoptère », confie Vincent Strugen, le gérant de RS Fermetures, en charge de ce chantier. Deux escaliers qui n’étaient pas en un seul bloc, ça aurait été trop facile. « Il y avait vingt charges », précise Vincent Strugen. L’assemblage des deux éléments se fera directement sur place au cours des prochaines semaines.

Et c’est sous un ciel parfaitement bleu, que l’héliportage s’est déroulé, sans le moindre accro en même pas trente-cinq minutes. « C’était du travail bien préparé. Tout s’est très bien passé », glisse Xavier Decroux, responsable héliportage en milieu urbain au sein de SAF Hélicoptères. « Il faisait beau, il y avait de bonnes conditions », rajoute Dominique Morel, le pilote de l’engin, qui a tout de même dû faire avec un léger vent. « Il y a toujours un peu de turbulence au milieu des immeubles. On ne sait jamais trop de quel côté va venir le vent, mais une fois qu’on le sait, ça se passe bien ».

Les deux escaliers hélicoïdaux seront installés sur les deux termines circulaires visibles ici – Defense-92.fr

Même si ce type de chantier est peu fréquent dans le quartier d’affaires, il n’est pas rare que le recours à l’hélicoptère se fasse. SAF Hélicoptères, leader en la matière dans ce type d’opération en France intervient ponctuellement à La Défense avec ses aéronefs comme en décembre dernier pour un chantier sur l’immeuble Palatin ou encore sur la tour TotalEnergies en novembre 2020.

L’Écureuil B3e devant Cœur Défense – Defense-92.fr

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles