11.9 C
Courbevoie
jeudi 25 février 2021

Unibail-Rodamco-Westfield veut de la visibilité pour la réouverture de ses centres

Le groupe immobilier qui a vu la quasi-totalité de ses centres fermés fin janvier demande au Gouvernement une date de réouverture.

Alors que la courbe des contaminations au Covid-19 entame une lente décrue, les professionnels du commerce demandent au Gouvernement de la visibilité pour la réouverture des centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés fermés depuis le 30 janvier.

Dans un communiqué commun plusieurs fédération de commerces dont l’Alliance du Commerce, Procos, le Conseil du commerce de France, et le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) souhaitent que le gouvernement « indique rapidement aux entreprises » un calendrier de réouverture de tous les commerces, pour « éviter de fragiliser davantage des commerçants de toutes tailles et empêcher le risque d’effet domino qui ne manquerait pas de [survenir] dans tous les territoires, en cas de restructuration de chaînes de magasins ».

« Alors que trois semaines viennent de s’écouler, le Gouvernement n’a donné aucune visibilité sur la date de réouverture des sites commerciaux fermées. Ceux-là même qui depuis des mois appliquent strictement le protocole sanitaire renforcé et pour lesquels, à trois reprises, des études scientifiques de l’Institut Pasteur ont démontré et confirmé que les lieux de commerce ne contribuaient pas à la propagation de l’épidémie », indiquent les organisations qui rappellent que cette décision a entrainé la fermeture de plus de 25 000  boutiques et restaurants et mis des dizaines de milliers de salariés sans activité et sans visibilité sur leur emploi.

Une demande que partage forcement Unibail-Rodamco-Westfield (URW) le propriétaire à La Défense du Westfied Les 4 Temps et du Cnit, deux centres actuellement fermés. « Nous avons le sentiment d’être sacrifiés au nom d’une mesure ‘phare’ qui n’a fait l’objet d’aucun concertation », affirme Dominique Hautbois, Directeur de l’Operating Management, des Extensions/Rénovations et de l’Investissement, Retail France

Pour la foncière française la présence d’aucun cluster n’a été prouvée dans les grands malls. « Nous ne sommes pas des lieux dangereux sur le point de vue de la contamination. Dans les grands ensembles il y a un tel renouvellement de l’air que ce ne sont pas des lieux de contamination. Toutes les études le montrent comme celle de l’Institut Pasteur », estime Dominique Hautbois qui demande la réouverture de tous les centres commerciaux.

Cette troisième longue fermeture après les deux confinements suscite une réelle inquiétude au sein des fédérations tout comme chez URW. Si pour l’instant l’impact de la crise sanitaire et économique ne s’est pas trop fait ressentir sur le nombre de faillites des commerçants, la situation semble se tendre de plus en plus et des grosses enseignes pourraient vaciller. « Il y a de gros gros risques qu’il y ait des dégâts durables dans le monde du commerce », s’alarme Dominique Hautbois.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles