4.8 C
Courbevoie
vendredi 2 décembre 2022
- Publicité -

Placée en liquidation judiciaire, Camaïeu va fermer tous ses magasins dont celui de La Défense

L’enseigne française de prêt-à-porter a été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lille.

Camaïeu rejoint la longue liste des enseignes victimes de la pandémie. L’enseigne française de prêt-à-porter a été mise en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lille ce mercredi 28 septembre après avoir été placée en redressement judiciaire le 1er août dernier avec une période d’observation de six mois. Le tribunal avait prévu un point d’étape au bout de deux mois, pour vérifier que la société n’avait pas créé de nouvelles dettes et qu’elle était capable d’assumer ses échéances d’ici janvier. Mais les juges ont constaté que ces exigences n’avaient pas été respectées.

Jusqu’au bout l’actionnaire Hermione People and Brands (HPB) espérait sauver sa chaine Camaïeu criblée d’une dette de 240 millions d’euros. L’enseigne de mode pour femmes a été durement touchée par la pandémie du Covid-19. Pour ne rien arranger, l’entreprise très affaiblie avait subi l’année dernière une importante attaque informatique.

Pour passer les quatre mois à venir et approvisionner correctement ses boutiques en vue des fêtes de fin d’années, Camaïeu avait annoncé avoir besoin de près de 80 millions. Mais son actionnaire HPB n’a pas réussi à trouver les fonds malgré un appel à l’aide de 48 millions d’euros à l’Etat.

La disparition de cette enseigne née en 1984 à Roubaix, dans le Nord de la France va entrainer la suppression de 2 600 emplois et la fermeture de plus de 500 boutiques, dont celle installée au Westfield Les 4 Temps. L’intégralité des boutiques Camaïeu doit définitivement fermer samedi soir.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles