17 C
Courbevoie
mercredi 19 juin 2024
- Publicité -

La flèche de la grue du chantier de la tour Hopen attend toujours d’être démontée

Si le vent est vraisemblablement à l’origine de l’accident, les investigations se poursuivent pour déterminer les causes précises de ce rocambolesque retournement de la flèche.

C’est un accident aussi incroyable que rarissime. Lundi dernier deux ouvriers s’affairent sur la grue du chantier de rénovation de la tour Hopen pour y réaliser une opération de maintenance. La grue de soixante-dix mètres de haut à flèche relevable, de l’entreprise Liebherr, est perchée au 26ème étage du building qui a hébergé jusqu’en 2021 le siège de TechnipFMC.

Mais vers 16h30, l’invraisemblable se produit. Dans un énorme vacarme, la flèche métallique de l’énorme grue se plie sur elle-même. Au moment de l’incident, un prestataire extérieur avait placé la flèche longue de cinquante-cinq mètres à la verticale. Bien qu’impressionnant, le rocambolesque accident n’a fait aucune victime.

« Une cellule psychologique a été immédiatement mise en place pour le grutier et le prestataire qui intervenait sur la grue (positionné dans la cabine au moment de l’incident) », précise le groupe Eiffage, qui mène le chantier de rénovation de la tour Hopen en groupement avec les entreprises Goyer, Phibor et Lefort-Francheteau.

Les investigations se poursuivent pour déterminer les causes précises de cet incident – Defense-92.fr

Selon les premiers éléments de l’enquête une forte rafale de vent aurait alors fait basculer la flèche dans son axe opposé, vers le contre-poids. « Des investigations sont menées parallèlement afin de déterminer les causes de cet incident », explique cependant le groupe Eiffage.

L’entreprise de BTP indique qu’à ce stade, « il est impossible d’en dire plus sur les origines de cet incident, ni sur les prochaines étapes ». Si la flèche ne menace pour l’heure pas de tomber au sol, les bâtiments situés au pied du chantier restent toujours partiellement interdits d’accès. « Nos équipes, ainsi que les équipes du fabricant Liebherr, sont depuis pleinement mobilisées pour pouvoir procéder au démontage de la flèche dans les meilleurs délais », assure Eiffage.

« Un architecte de sécurité de la préfecture de police a été dépêché sur place et des experts mandatés par Eiffage et par Liebherr le fabricant, sont mobilisés pour déterminer les causes de l’incident et pour définir le meilleur scénario de démontage de la flèche de la grue », a de son côté indiqué la préfecture des Hauts-de-Seine ce mercredi soir à l’issue d’une réunion avec les différentes parties prenantes.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles