9.3 C
Courbevoie
jeudi 15 avril 2021

Unibail-Rodamco-Westfield cède ses trois immeubles Village à plusieurs investisseurs

La foncière Unibail-Rodamco-Westfield continue son plan de cession d’actifs en vendant ses immeubles Village 3, 4 et 6 à plusieurs investisseurs.

Unibail-Rodamco-Westfield a beau avoir cédé plusieurs de ses actifs du quartier d’affaires de La Défense, la foncière y reste encore très présente. Annoncé en décembre dernier, le projet de cession des immeubles Village 3, 4 et 6, soit près de 22 150 mètres carrés de bureaux, dans le quartier Valmy, au pied des tours de la Société Générale vient d’être acté par Unibail-Rodamco-Westfield.

Le groupe immobilier français a cédé à plusieurs investisseurs ces bâtiments entièrement rénovés en 2016 intégrés au complexe Les Villages de l’Arche, un ensemble non IGH de neuf étages, édifié selon les plans de Rolland Castro dans les années 90.

Perial Asset Management a indiqué avoir acquis pour 147 millions d’euros auprès des SCPI PF Grand Paris et PFO2, les 15 453 mètres carrés des immeubles Village 4 et 6. L’immeuble Village 4 est entièrement loué à Orange dans le cadre d’un bail de neuf ans ferme avec une durée résiduelle de huit ans. L’actif de 7 350 mètres carrés dispose de 111 places de stationnement. Le Village 6 qui offre selon son nouveau propriétaire « un bon niveau de prestation à ses locataires » abrite notamment Orange, qui loue 60 % du bâtiment mais aussi Helm et Ciamt. L’immeuble représente une surface de 8 103 mètres carrés, plus 132 stationnements souterrains.

« Fort de l’expérience acquise sur Village 2, nous souhaitions nous renforcer sur ce type d’immeubles plébiscités par les utilisateurs en recherche d’une localisation stratégique, au loyer compétitif et à un niveau de charges inférieur à celui des immeubles IGH. La qualité des locataires, comme ici avec Orange, permet de sécuriser les revenus locatifs avec une durée moyenne des baux de sept ans ferme sur les deux immeubles. Ces acquisitions correspondent à nos objectifs en termes de performance énergétique et environnementale, mais également de santé et de bien-être des utilisateurs », explique dans un communiqué Stéphane Collange, directeur des investissements de Perial Asset Management.

La transaction a été réalisée par l’intermédiaire de CBRE Capital Markets. Perial AM était conseillé dans cette opération par l’étude Oudot & Associés et le cabinet Ashurst. URW était conseillé par l’étude Ginisty & Associés.

Unibail-Rodamco-Westfield conserve de nombreux actifs à La Défense

Cette acquisition s’ajoute à celle que Perial Asset Management avait déjà réalisée en 2018 avec le Village 2 loué à la Société Générale, Axa et Dalkia.

Le Village 3 est lui tombé dans les mains de La Française Real Estate Managers (REM). D’une surface de 6 700 mètres, le bâtiment est intégralement loué au service Cyberdéfense d’Orange pour une durée restante de sept ans et demi. Le Village 3 comprend en outre deux commerces à son rez-de-chaussée

Cette acquisition, dont le montant n’a pas été révélé par La Française Real Estate Managers a été réalisée pour le compte de la Société Civile de Placement Immobilier LF Grand Paris Patrimoine (60 %) et des Sociétés Civiles LF Multimmo (20 %) et Qualimmo (20 %).

Pour cette opération, La Française REM était conseillée par Allez & Associés ainsi que Fairway Avocats et Unibail-Rodamco-Westfield par Ginisty & Associés. Les deux parties étaient assistées par CBRE. L’acquisition a été partiellement financée par la banque BayernLB, conseillée par l’étude Rochelois et LPA-CGR Avocats.

Même si Unibail-Rodamco-Westfield continue de se délester de ses actifs de La Défense après les ventes il y a quelques années des tours Majunga et Ariane, la foncière reste très présente dans le quartier avec son grand mall Westfield Les 4 Temps, le Cnit, sa nouvelle tour Trinity mais aussi son projet de rénovation de l’immeuble Galilée et de construction des tours Sisters.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles