20.8 C
Courbevoie
dimanche 21 juillet 2024
- Publicité -

Velib’ prépare son arrivée à La Défense

Le service de location de vélos en libre-service parisien va débarquer dans le quartier d’affaires de La Défense dès l’année prochaine. D’ici là, une grande station éphémère sera déployée à proximité de la Grande Arche en marge des Jeux Olympiques et Paralympiques.

L’arrivée de Vélib’ dans le plus grand quartier d’affaires européen se précise. Annoncé en septembre dernier pour cette année, le service de location de vélos en libre-service arrivera finalement courant 2025. Une trentaine de stations représentant quelque 1 200 bornes d’attache seront déployées un peu partout dans le quartier. Pour l’heure, ni la carte d’implantation des futures stations, ni le calendrier n’ont été dévoilés.

Pour la Métropole du Grand Paris, l’intégration du service Vélib’ au périmètre de Paris La Défense « marque une étape importante dans le développement du service » lancé en 2007, présent à ce jour dans soixante-treize communes, représentant 1 471 stations pour 18 000 vélos, dont 40 % à assistance électrique. Pour poursuivre le développement de Vélib’ en banlieue, la Métropole du Grand Paris indique qu’elle a décidé de financer une centaine de stations supplémentaires, dont celles de La Défense, et dès cette année à Créteil, à Garches et La Courneuve.

« Velib’ ne pouvait pas être absent plus longtemps de la zone dense de La Défense. Le vélotaff est en expansion croissante, les déplacements professionnels sont encouragés par Velib’ via l’offre Velib’ Pro. C’est donc une excellente nouvelle pour le développement de notre réseau et les mobilités partagées au sens large », confie dans un communiqué, Sylvain Raifaud, président du Syndicat Autolib’ Velib’ Métropole (SAVM).

D’ici là, une grande station éphémère d’une capacité de 200 bicyclettes, financée par la Métropole Grand Paris, sera installée non loin de la Grande Arche, sur la place Carpeaux, pour accompagner les Jeux Olympiques et Paralympiques où vont se dérouler les épreuves de natation et de water-polo à La Paris La Défense Arena. « La Métropole du Grand Paris investit ainsi 1,2 million d’euros pour accompagner le déploiement d’aménagements et de stationnements cyclables ainsi que l’installation de stations Vélib’ éphémères à proximité des sites de compétition et des zones de célébration ! », déclare Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris.

Banni durant une vingtaine d’années après de graves accidents, le vélo a fait un retour en force sur la dalle de La Défense. Pour encourager les salariés à adopter ce moyen de transport doux, Paris La Défense indique avoir créé depuis 2019 plus de six kilomètres de pistes cyclables, installé 1 100 arceaux pour vélo et déployé 600 places de stationnement sécurisées dans les parkings Q-Park.

« L’arrivée du service Velib’ sur le territoire est une action clé de notre engagement en faveur de l’essor du vélo. C’est un symbole majeur pour l’image de la transformation cyclable de notre quartier ; d’autres actions et aménagements viendront compléter ce dispositif permettant d’accompagner le développement de la pratique et répondre à l’objectif que nous nous sommes fixés d’atteindre 15 % de part modale du vélo d’ici 2030 », se réjouit Pierre-Yves Guice, le directeur général de Paris La Défense.

Si les vélos en libre-service de Velib’ ont toujours été absents de La Défense, le service s’était cependant rapproché du quartier au printemps 2021 avec une station à Puteaux, rue Bellini.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles