22.5 C
Courbevoie
dimanche 23 juin 2024
- Publicité -

In Extenso SuperSevens : Monaco remporte le tournoi dans une Paris La Défense Arena déchainée

A l’issu de sept heures de sport et de fête, le Monaco Rugby Sevens a été sacré champion de l’édition 2022 de l’In Extenso SuperSevens.

Du rugby, de la musique, du spectacle et beaucoup de bonne humeur. Pour sa troisième édition, la Paris La Défense Arena a accueilli ce samedi 19 novembre les phases finales de l’In Extenso SuperSevens, le tournoi français de rugby à sept de la Ligue Nationale de Rugby (LNR). Huit équipes étaient en compétition pour le trophée : Le Stade rochelais, le Racing 92, le Stade français, le Monaco rugby sevens, la Section paloise, le Barbarians, l’Aviron bayonnais et l’Union Bordeaux Bègles.

A l’issue d’une journée riche en émotions et devant plus de 15 000 personnes, le Monaco rugby Sevens a été sacré champion de cette édition 2022 face à la Section Paloise (24 à 14). Une belle revanche pour ce petit club né il y a seulement trois ans spécialement pour ce tournoi et qui était arrivé second lors de la précédente édition.

« C’est une victoire qui est super importante, on est vraiment très heureux de pouvoir remporter le titre cette année. Ce SuperSevens, c’est vraiment une super discipline en France, notamment avec cette finale qui a été très disputée après la finale (perdue, ndlr) de l’année dernière. Ce SuperSevens c’est vraiment une super chose pour le rugby à sept en France », s’est exprimé Johan Demai-Hamecher, le capitaine monégasque au micro de Canal +.

Plus de 15 000 supporteurs étaient présents à la Paris La Défense Arena pour cette édition 2022 de l’In Extenso SuperSevens – Defense-92.fr

Les Racingmen ont, eux, chuté en demi-finale face à une Section Paloise bien trop forte (21 à 19). Champions de la première édition de 2020, les Ciel & Blanc ont pu, comme l’an passé se glisser à la troisième place du podium en battant dans un derby (28 à 14) le Stade français, lors de la petite finale. A la suite du classement on retrouve le Stade français (quatrième), puis le Baabaas, tenant du précédent titre (cinquième), l’Aviron bayonnais (sixième), l’Union Bordeaux-Bègles (septième) et le Stade rochelais (huitième).

Le Racing 92 a remporté sa petite finale face au Stade français – Defense-92.fr

Le jeune bayonnais Victor Hannoun a été salué du « Trophée Révélation In Extenso ». Âgé de 19 ans, cette étoile montante du rugby, avait déjà été récompensé du même trophée lors de l’étape estivale de Perpignan en août dernier.

Mais l’In Extenso SuperSevens ce n’était pas que du sport. Cette journée de dix heures aura été ponctuée par de nombreuses animations dont la très appréciée démonstration du groupe de gymnastique de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) et par les chorégraphies des performers de l’émission « Drag Race France ». Embarqué dans une plateforme suspendue au-dessus de la pelouse synthétique de l’arena, le DJ français Feder à quant à lui mis le feu avec un show musical puissant.

Si pour l’instant les dates de la prochaine édition tout comme les équipes qualifiées ne sont pas encore connues, une chose est sûre, les phases finales de l’In Extenso SuperSevens 2023 se dérouleront une fois de plus à la Paris La Défense Arena. Pour 2024 et la suite, rien n’est encore décidé…

DJ Feder a offert un show musical au public de l’arena – Defense-92.fr
- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles