13.8 C
Courbevoie
mardi 24 mai 2022
- Publicité -

La Paris La Défense Arena promet de faire le plein d’événements en 2022, 2023 et 2024

La plus grande enceinte sportive couverte d’Europe va accueillir près de soixante événements publics l’année prochaine. Un record pour cette arena durement touchée par deux années de crise sanitaire.

Une année qui promet d’être riche en événements. Durement touchée par la crise sanitaire, la plus grande enceinte sportive couverte d’Europe qui a repris son activité l’été dernier devrait connaitre une année record en 2022. « Nous sommes quasiment complet pour 2022. Nous allons avoir une soixantaine de concerts et matchs de rugby du Racing 92 », indique Bathilde Lorenzetti, la vice-présidente de Paris La Défense Arena.

Entre reports et nouvelles annonces, de nombreux concerts sont ainsi attendus l’année prochaine à la Paris La Défense Arena avec pour commencer Fugees (19 février), puis Genesis (16 et 17 mars), Shawn Mendes (7 mai), Sexion d’Assaut (14 et 15 mai), Elton John (11 et 12 juin), Iron Maiden (26 juin), The Hella Mega Tour (2 juillet), Ninho (10 septembre), Céline Dion (du 16, 17, 20, 21, 23 et 24 septembre), Tony Carreira (15 octobre), Angèle (2 décembre) et enfin Vitaa & Slimane (17 décembre). A tout cela s’ajoutera le Supercross les 12 et 13 novembre. Et ce n’est pas tout ! « Nous avons encore des concerts que nous allons annoncer pour 2022 », affirme Bathilde Lorenzetti.

Si 2022 devrait être une année intense en concerts, 2023 le sera aussi. Déjà il y aura Stromae les 16 et 17 juin. « Nous serons complet. On mise sur un peu plus d’événements car il y a des concerts de 2022 que l’on n’avait pas annoncés et qui ont été reportés en 2023 », se réjouit Bathilde Lorenzetti. Et 2024 sera surtout l’année des Jeux Olympiques. La Paris La Défense Arena accueillir les épreuves de natation. Deux bassins de compétions seront spécialement montés sur la pelouse pour l’occasion. De quoi occuper l’enceinte pendant un peu moins de six mois. Les matchs du Racing 92 de fin de saison (2023-2024) et début de saison (2024-2025) seront alors délocalisés. « Nous sommes en train de regarder en Île-de-France pour trouver où se délocaliser », précise Bathilde Lorenzetti.

La Paris La Défense Arena ce n’est pas que du sport et des concerts c’est aussi beaucoup de B2B, autrement dit des événements destinés aux professionnels. « On a accueilli le dernier défilé de Givenchy lors de la Fashion Week. Nous accueillons aussi tous les ans le salon CE », confie Bathilde Lorenzetti.

Et alors que l’enceinte inaugurée en octobre 2017 semble avoir repris son rythme de croisière le rebond de l’épidémie avec son variant Omicron pourrait venir tout chambouler. Mais pas d’inquiétude pour la fille de Jacky Lorenzetti, le président du Racing 92 et la Paris La Défense Arena. « Je n’ai aucun report de prévu. Je soutiens la politique gouvernementale de vaccination et je suis archi pour le pass sanitaire. Nous avons réinstauré les gestes barrière et nous n’avons pas de réduction de jauge », affirme Bathilde Lorenzetti.

Si les trois prochaines années promettent d’être riches en événements, le Covid-19 a tout de même laissé des traces. Près de 25 millions de pertes. « C’est des pertes que l’on ne rattrapera pas. Mais on espère que l’on va avoir un rythme de croissance économique qui nous permettra d’être rentable dès la saison prochaine prochaine », souligne Bathilde Lorenzetti.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles