6.9 C
Courbevoie
jeudi 15 avril 2021

Doyenne de La Défense, la tour Initiale se remplit de nouveaux locataires

La plus ancienne des tours de La Défense continue de se remplir et abrite désormais une multitude de locataires.

Premier des buildings du quartier d’affaires, la tour Initiale séduit les entreprises. Construite au milieu des années 60 sous les dessins des architectes Jean de Mailly et Jacques Depussé, l’ex-tour Nobel devenue Initiale après sa vaste rénovation au début des années 2000 affiche désormais un taux d’occupation de 88 % pour ses 30 000 mètres carrés. Un bon score pour la doyenne de La Défense étant donné qu’Initiale avait vu partir il y a quelques années ses deux uniques occupants, Nexity et RTE.

Pour remplir Initiale dans un contexte de crise sanitaire et de concurrence exacerbée, le gestionnaire d’actifs AEW qui représente le Crédit Agricole Assurances, Icade et la Société Générale Assurances, les trois propriétaires du gratte-ciel, a mené une modernisation du bâtiment. Cela s’est notamment traduit par une refonte des espaces de restauration, de l’auditorium, du centre de fitness et des salles de réunion et la création d’un étage de services (restaurant club, bar, espace co-working) au trentième étage, offrant une vue panoramique à 360 degrés sur Paris et La Défense.

« Lors du départ de RTE fin 2018, nous avons lancé en partenariat avec les équipes de Maud Caubet, un programme de repositionnement ambitieux. Nous avons ainsi procédé à la refonte complète des services afin de créer des lieux de vie favorisant les rencontres, l’efficacité de la performance au quotidien et le bien-être des occupants », indique Florent Genest, l’asset manager du pôle bureau chez AEW qui se félicite d’un « succès commercial » qui « récompense cette stratégie de positionnement haut de gamme de l’actif ».

Sept nouveaux locataires et un bail renouvelé

Un coup de jeune qui a séduit les entreprises puisqu’au cours des dix-huit derniers mois, AEW revendique avoir signé sept nouveaux baux avec les sociétés Tata TCS (qui a signé la tour de son nom à la fin de l’année dernière), Sacem, EPC, Larsen & Toubro, Finaxys, Planet Payment et Partenor pour un total de 13 700 mètres carrés mais aussi renouvelé le bail de Tarkett pour six ans fermes sur 6 200 mètres carrés.

« La tour Initiale bénéficie d’un statut particulier à La Défense, par son caractère emblématique et son excellente localisation aux portes de Neuilly et une excellente desserte en matière de transports en commun », rajoute Florent Genest.

Pour les entreprises qui seraient séduites par la tour Initiale il reste encore de la place dont deux niveaux dans les derniers étages du building autrefois siège du laboratoire Roussel Uclaf jusqu’à la fin des années 90.

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles