12.9 C
Courbevoie
lundi 20 mai 2024
- Publicité -

Violences urbaines : le calme semble revenir à Nanterre

Après trois nuits de vives violences, le calme semble revenir à Nanterre, et plus particulièrement dans le quartier du Parc Sud où se trouve la cité Pablo Picasso.

L’œil du cyclone ou la décrue ? Après trois nuits de vives violences, le calme semble revenir à Nanterre, et plus particulièrement dans le quartier du Parc Sud où se trouve la cité Pablo Picasso. Si la nuit de vendredi a été chaude au pied des tours Aillaud, la situation a été bien plus calme que les jours précédents. Les nuits de samedi et dimanche ont même été très calme dans ce quartier, épicentre de la révolte.

Tout ce déchainement de violence, la grand-mère de Nahel n’en veut pas. Après s’être confiée à Defense-92.fr le jour de la marche blanche, Nadia a réitéré son appel au calme à BFMTV. « J’en veux au policier qui a tué mon petit-fils. Les policiers heureusement qu’ils sont là », témoigne-t-elle. « Les gens qui sont entrain de casser je leur dis d’arrêter. Qu’ils ne cassent pas les vitrines, les bus, les écoles », poursuit-elle estimant que la mort de Nahel est un prétexte.

Une demande d’apaisement que ne cesse de marteler Patrick Jarry, le maire de Nanterre depuis les toutes premières minutes après le drame. « Samedi 1er juillet, une immense émotion a parcouru Nanterre, au moment des obsèques de Nahel, au cimetière du Mont-Valérien. La famille nous avait demandé de ne pas y assister, nous avons évidemment respecté cette demande, explique l’édile dans un communiqué. Consécutivement à cette cérémonie, la famille appelle à mettre fin aux violences. Je demande à toutes les Nanterriennes et tous les Nanterriens de porter ce message et d’agir là où ils sont pour qu’il soit respecté ».

- Publicité -

Articles similaires

Suivez-nous

- Publicité -

articles les plus lus

- Publicité -

Derniers articles